Séances: du lundi au samedi sur rendez-vous uniquement.
06 22 79 53 43
illustration de bébé

Soulagez votre bébé

Voici comment je peux aider votre bébé

travail ostéopathique sur un bébé

On conseille de plus en plus régulièrement de venir faire une séance de contrôle après la naissance pour vérifier que tout va bien, surtout dans le cas d’accouchement long, avec forceps, ventouse ou encore par césarienne. Elle permet à l’ostéopathe de vérifier qu’aucun problème majeur ne va gêner la croissance de l’enfant.

Plus tard, des séances sont conseillées lorsque le bébé a des problèmes de croissance osseuse : un torticolis de naissance (congénitale), un méplat (une partie du crâne qui est plate), un pied bot (pied tordu souvent dû à une mauvaise position dans le ventre de la mère)…

Sachez également que l’ostéopathie peut aider votre enfant à faire ses nuits ou à réguler son transit (coliques, ballonnements et vomissements excessifs) : lorsque le nouveau-né a du mal à réguler son rythme de vie et sa digestion, c’est souvent qu’il est gêné. Lorsque vous avez mal à l’épaule ou des ballonnements, vous aussi vous avez du mal à dormir, à vivre normalement votre vie.

Un nourrisson n’a qu’une manière de vous expliquer qu’il ne va pas bien : il pleure. Cela peut être parce qu’il a faim, qu’il est fatigué, qu’il a mal, ou qu’il est gêné… Parfois, aller voir un ostéopathe soulage son quotidien mais aussi le vôtre.

D’où peuvent venir ses problèmes ?

L’accouchement n’est pas un moment facile pour tous, y compris pour les bébés. Même s’il reste le plus heureux de la vie des parents parce qu’ils voient apparaître la chair de leur chair ; ça n’est pas évident pour le nouveau-né : alors qu’il était chez lui, la nature le pousse à sortir par un trou de spéléologue en suivant le courant de la poche des eaux.

La plupart du temps il réussit à passer la tête, puis l’épaule et un bras et là… c’est gagné ! L’air libre ! Mais notre première aventure n’est pas terminée. Maintenant le bébé doit gagner son autonomie. C’est la première crise d’adolescence. Il faut respirer (ouvrir pour la première fois ses poumons) car le cordon ombilical n’apporte plus d’oxygène. Souvent un petit choc suffit : une claque dans le dos ou sur les fesses. Et enfin le repos. Mais quelle aventure !

Il est aussi possible, que l’accouchement ne se passe pas comme prévu. L’aventure possède alors d’autres épreuves. Si l’on est trop gros ou que l’on est étourdi et que l’on s’est mal positionné, quelqu’un vient nous chercher. Mais il est possible que l’on nous trouve un peu lent ou que l’on ne soit pas spéléologue dans l’âme et que l’on ait eu du mal à passer… alors un individu est venu nous chercher avec des spatules (forceps) ou une ventouse que l’on a collé à notre tête.

Vous allez me demander comment réagir face à ça ? Eh bien chacun comme il peut : un peu de la manière dont nous réagissons à un accident de voiture ou à une chute violente. Certaines personnes sont simplement un peu sonnées, d’autres, ont plus de mal : elles ont des séquelles physiques et parfois psychologiques. Il en est de même pour les bébés. Certains après quelques jours s’en remettent d’eux-mêmes, d’autres ont plus de mal. L’ostéopathie peut les aider.

ATTENTION !

Il est normal que votre bébé se réveille pour se nourrir toutes les trois, quatre heures dans les premiers mois de sa vie. L’emmener voir un ostéopathe pour quelque chose de naturel est inutile.

De même quelques coliques et vomissements sont naturels, ne vous alarmez pas outre mesure.

Les questions que vous vous posez peut-être…

Est-ce que l’ostéopathie est douloureuse pour les bébés ?

Les techniques utilisées sur les enfants sont des techniques douces et lentes sur les articulations : l’ostéopathe va dans la direction où l’articulation ne veut pas aller et attend un relâchement de celle-ci. Il n’y a pas de force contre le bébé ni de lutte, juste l’attente d’un relâchement. Sur les adultes elles sont indolores (si vous voulez vous pouvez tester) mais souvent plus longue à agir).
Les techniques viscérales sont des étirements des ligaments entre les viscères des enfants. Souvent les techniques sont plus globales chez l’enfant que chez l’adulte. Pour une raison de taille. Mais le principe reste identique. Les techniques peuvent être plus désagréables mais cela reste très supportable.

Je conseille aux parents inquiets de venir faire une séance pour savoir ce qu’est l’ostéopathie ainsi ils n’auront pas d’appréhension à en faire profiter leur enfant.

Pourquoi est-ce qu’un bébé pleure parfois au cours d’une séance (voire toute la séance) ?

Non nous ne sommes pas des bourreaux d’enfants ! Un bébé peut pleurer au cours d’une séance à cause de plusieurs facteurs :
• Le stress de ses parents
• L’appréhension d’être dans des bras inconnus dans le cadre particulier d’une séance d’ostéopathie
La gêne au cours de la séance : bien que l’on ne force pas contre le bébé, on ne va pas non plus dans son sens. Il peut arriver qu’un bébé pleure de frustration.
Dans tous les cas je reste particulièrement à l’écoute du bébé tout en veillant à lui procurer le plus de bien-être possible.

Prise de rendez-vous

du lundi au samedi.
06 22 79 53 43
Frémo Design
volume-control-phone